Les actions en milieu du travail

(comprises dans la cotisation forfaitaire)

Depuis le 1er juillet 2012, l’application de la loi du 20 juillet 2011 opère plusieurs changements dans l’organisation des Services de Santé au Travail privilégiant sensiblement les Actions en Milieu de Travail (AMT).

A ce titre, le médecin du travail, en tant que conseiller de l’employeur, effectue 150 demi-journées de travail effectif en entreprise.

Pour mener à bien ses missions, il anime et coordonne l’équipe pluridisciplinaire de santé au travail composée de spécialistes aux compétences reconnues, diversifiées et complémentaires qui élargit le champ des savoir-faire par son approche médicale, technique et organisationnelle.

Chaque membre de l’équipe pluridisciplinaire (chargé de prévention, ergonome, infirmiers en santé au travail, assistante en santé au travail, psychologue…) participe ainsi à la prévention de la santé et de la sécurité des salariés ainsi qu’à l’amélioration des conditions de travail dans un but exclusivement préventif.

La priorité est donnée aux actions suivantes :

Conduite d’actions de santé au travail sur le milieu de travail

  • Assistance à l’Évaluation des Risques Professionnels des entreprises concrétisée par le Document Unique
  • Élaboration et mise à jour de la Fiche d’Entreprise
  • Identification et analyse des risques spécifiques (chimiques, TMS, routiers, biologiques…)
  • Etude de postes de travail (approche ergonomique)
  • Visite des lieux de travail, participation aux CHSCT
  • Conseils techniques et organisationnels sur des problèmes particuliers par rapport à un risque, un poste…
  • Estimation des niveaux de bruit, des ambiances thermiques, mesures d’éclairement…
  • Campagnes de sensibilisation et de prévention auprès des entreprises (documentation, affiches…)
  • Informations réglementaires

Conseils aux employeurs et aux salariés sur les moyens de prévention à mettre en œuvre et sensibilisation de tous les acteurs de l’entreprise afin de :

  • Développer leurs connaissances des dangers, des risques, des expositions,
  • Les sensibiliser aux risques professionnels,
  • Les encourager à être acteurs de la santé au travail,
  • Les soutenir dans leurs projets d’amélioration de la sécurité et des conditions de travail
  • Et promouvoir la prévention au travail

Surveillance de l’état de santé des salariés

Par un suivi médical individuel de l’état de santé des salariés en fonction des risques, de la pénibilité et de leur âge. (cf. le détail sur les modalités du suivi individuel en annexe)

Participation à la traçabilité des expositions professionnelles et à la veille sanitaire

Enquêtes épidémiologiques…